MOURA Ann

MOURA Ann


Née en 1947 et élevée dans une tradition familiale de trois générations, Ann Moura a commencé à écrire à propos de cet héritage en tant que Sorcière Verte depuis le milieu des années 1980, transmettant à une nouvelle génération les leçons qu’elle a apprises de sa mère brésilienne et de sa grand-mère d’origine celtibère. Leur compréhension des magies populaires et des concepts de l’Art incluait la répétition fréquente des Règles de Conduite, les anciennes divinités de Thrace et d’Inde, le spiritisme, les charmes à base de plantes, la magie des bougies, la croyance en la réincarnation, l’invocation des Élémentaux, la compréhension du Pouvoir, et le lien entre les Saints catholiques et les divinités païennes, comme il a toujours été fait dans la Santeria, le Candomblé et la Macumba.
Quand elle eut quinze ans, Ann continua de parcourir l’Art1 dans sa propre direction, en se débarrassant des associations des divinités catholicisées utilisées par sa mère et sa grand-mère. Elle s’est par contre concentrée uniquement sur la Magie Verte, travaillant avec les énergies et les esprits de la Nature, les Élémentaires, et en se dédiant à la Déesse et au Dieu de la Nature. Ann détient à la fois un Baccalauréat ès Arts et un Master ès Arts en Histoire, et elle aime écrire en prose ou en poésie, dessiner, peindre, s’occuper de ses nombreux chats et de son jardin de simples. Mariée, ses deux enfants adultes élevés dans l’Art, Ann écrit sur ce sujet avec la perspective de son expérience personnelle et de son héritage familial.