LABUSSIÈRE Michel

LABUSSIÈRE Michel


Né en 1946, Michel Labussière a commencé à Angoulême une carrière d’enseignant en Lettres modernes qu’il a poursuivie plus de trente ans à Bordeaux.
Par curiosité intellectuelle autant que par conviction religieuse, il s’intéresse depuis toujours à la problématique des relations science-foi. Plusieurs décennies de recherches l’ont conduit à penser que ce dialogue essentiel peut être audacieusement renouvelé grâce à la médiation de la tradition hébraïque. Il en a ouvert les voies dans Dieu innombrable (éditions Bastingage, Bordeaux, 2004), puis dans un essai de kabbale chrétienne, Nombre et lumière (éditions JMG, 2013). Ces deux ouvrages expérimentent la possibilité pour le texte biblique et les sciences exactes de parler un même langage, celui des nombres.
Toujours soucieux de croiser des regards différents, riches de fécondités inédites, l’auteur décrypte aujourd’hui avec Le grand œuvre d’Alain-Fournier l’influence jusqu’ici rigoureusement insoupçonnée de l’alchimie dans la genèse du Grand Meaulnes.