BANCOURT Pascal

BANCOURT Pascal


Né en 1956 dans la région parisienne, Pascal Bancourt éprouva très tôt un vif intérêt pour l’histoire et les sciences humaines. Il a suivi des études universitaires de droit public, de sociologie et de science politique. Il travaille depuis de longues années comme informaticien en entreprises, mais c’est toutefois vers l’ésotérisme et la spiritualité que le portaient ses préoccupations premières. Les œuvres de Fabre d’Olivet, de Saint-Yves d’Alveydre, d’Éliphas Levi, de René Guénon et de Mircea Eliade le marquèrent de façon décisive.
En parallèle à son activité professionnelle, Pascal Bancourt continua à s’intéresser aux religions, au symbolisme et à diverses disciplines ésotériques comme la Gnose, le Soufisme et l’Alchimie. Certaines interprétations données aux mythes et aux récits traditionnels, qui lui paraissaient trop réductrices, l’incitèrent à cultiver une approche différente d’une vision académique couramment admise. En opérant des rapprochements entre divers enseignements ésotériques et spirituels, il s’est employé à décrypter la pensée symbolique que véhicule cet héritage des temps anciens.
Ses recherches, dont il a exposé le résultat dans ses livres et ses conférences, ont balayé le patrimoine spirituel de différentes époques et civilisations : l’Égypte ancienne par le biais de son Livre des Morts, le monde celtique via le mythe de la ville d’Is, le monde arabo-musulman avec les Mille et Une Nuits, et la Grèce antique en suivant l’aventure de ce héros mythologique qu’est Ulysse. Dans ces divers témoignages hérités d’un passé inspiré, Pascal Bancourt s’efforce de dévoiler un message intemporel qui appelle les vivants à s’ouvrir sur une vision supérieure de l’existence.